Bébé est prêt à manger? 1, 2, 3… Partez!

Bébé est prêt à manger? 1, 2, 3… Partez!

Bébé est prêt à explorer de nouvelles saveurs ? Voici un bel article de Charlène Bourgon, naturopathe, qui vous donnera des idées et des méthodes sur la bonne façon d'introduire ces nouveaux aliments à votre enfant, en plus de vous faire découvrir de sains et délicieux produits disponibles en boutique !

D’un commun accord avec vous qui considère que votre bébé est prêt à manger et votre pédiatre, il est maintenant temps d’offrir de la nourriture à votre poupon! Après environ 6 mois où le lait constituait son unique aliment nutritif, il est maintenant le temps de lui faire découvrir un tout nouveau monde gustatif! Bien que le lait demeure encore pendant plusieurs mois l’aliment de base chez l’enfant, il est maintenant le temps d’explorer les goûts, les textures et les odeurs des aliments.

 

Par où faut-il commencer?



Avant de l’avoir moi-même expérimenté, je n’aurai pas été en mesure de pouvoir écrire cet article. Effectivement, j’avais reçu une base informative dans mon cours de pédiatrie lors de mon cursus naturopathique, mais le vivre au quotidien m’a permis de mieux me familiariser avec certaines techniques au quotidien. Deux fois plutôt qu’une j’ai passé à travers les techniques d’introduction pour mes deux bébés. Leurs parcours ont été très différents et c’est pourquoi cet article a pour but de vous offrir quelques trucs et astuces, et non de vous donner une marche précise à suivre. C’est connu, tous les bébés sont uniques, donc toutes les façons de faire sont pertinentes et adaptées à son enfant! De plus, il faut respecter les règles concernant les aliments à haut potentiel allergènes, peu importe la technique utilisée. 



Les techniques de base

 

Peu importe la technique privilégiée, l’important c’est d’en être pleinement à l’aise. Pour ma part, j’ai choisi les purées pour mon premier bébé. J’ai tellement adoré l’expérience que j’ai voulu la reproduire à mon deuxième. Cependant, bien que tout se passait pour le mieux, mon garçon a décidé qu’après un mois de purée, c’était assez. Lorsqu’on dit qu’il n’y a pas un enfant de pareil, ce fut le cas. J’ai dû passer des purées à la DME, en sortant complètement de ma zone de confort! La DME c’est la diversification alimentaire menée par l'enfant. Une méthode de plus en plus populaire qui laisse l’enfant explorer les aliments par lui-même. Ce dernier choisit ce qu’il mange et la quantité qu’il ingère. Si ce type d’alimentation vous intéresse, je vous invite à consulter des références dans le domaine, afin de bien vous guider, car il faut bien être renseigné avant de débuter. Le livre: Petites mains, grande assiette est un excellent ouvrage conçu par deux nutritionnistes spécialistes en DME. 

 

Selon moi, il n’y a pas une méthode meilleure d’une autre. Les deux comportent leurs côtés à la fois positifs et négatifs. De plus, peu importe la méthode utilisée,  il faut demeurer alerte avec les aliments à haut potentiel allergène.





Les purées

 

Mon amour pour les nutriments et la qualité des repas de bébé m’a dirigé vers la fabrication de purées maison. Bien que ce soit beaucoup de travail, j’ai toujours aimé offrir des aliments les plus sains possible. La méthode que je privilégie pour la cuisson des légumes et de certains fruits en vue de produire de la purée est à la vapeur. Éviter de faire cuire les légumes directement dans l’eau permet que leurs précieux minéraux ne les quittent pas dans l’eau de cuisson. La cuisson à la vapeur permet donc d’éviter cette perte notoire de nutriments dans l’eau bouillie. Ensuite, écraser les aliments au mélangeur ou à la fourchette. Il est conseillé de s’amuser avec différentes textures afin que le bébé ne s’habitue pas à seulement ingérer de la purée ultra lisse. Pour ce qui attrait à la conservation de ces purées, la congélation demeure de loin la meilleure des méthodes. Allez Hop, on congèle nos purées directement dans des moules à glaçons ou à muffin en silicone. Lorsqu’ils sont suffisamment congelés, il faut démouler les cubes de purée et il est possible de les conserver dans des contenants hermétiques au congélateur pendant plusieurs semaines. 

 

Cette méthode de congélation, je l’utilise également pour les autres aliments après les avoir mis en purée: noix, graines, légumineuses, fruits et viandes. Pour les noix et graines, il n’y a rien de mieux qu’elles soient trempées pendant une nuit et qu’au lendemain matin, elles soient rincées de leur eau de trempage. Ensuite, elles pourront faire à leur tour une visite au mélangeur, tout en leur ajoutant un peu d’eau, afin d’obtenir une belle texture. Les noix, graines et les légumineuses biologiques que nous retrouvons en vrac à la boutique constituent d’excellents choix de protéines végétales à offrir aux bébés. 

 

Pour les journées ou le temps passe à la vitesse de l’éclair, les pochettes Love Child Organics dépannent énormément. En plus d’être biologiques, elles sont une combinaison de légumes, de fruits et de superaliments. J’ai un faible pour ces deux mélanges originaux: “pommes, patates douces, betteraves et cannelle” ainsi que “mangue, fraise et crème de noix de coco”. Bien qu’elles n’auront jamais la prétention de remplacer des purées maison, elles sont une alternative intéressante lorsque la réserve de purée congelée est épuisée! 

 

La DME

 

La DME est est vraiment une technique agréable puisque toute la famille peut manger ensemble à la table, chaud et en même temps! Quelle joie! Bien que j’ai dû me sortir de ma zone de confort avec mon bébé garçon de 7 mois qui ne voulait plus rien savoir de la cuillère de purée, je m’y suis très bien adapté. Il s’agit d’une technique qui mise sur l’autonomie de l’enfant au niveau de ce qu’il choisit de manger ou non, ainsi qu’à la quantité de nourriture ingérée pendant son repas. Cependant, il faut être à l’aise avec la technique et il est fortement recommandé de disposer des connaissances des premiers soins en cas d'urgence surtout à ce qui attrait à l’étouffement. 

 

Personnellement, j’ai dû user de mon imagination afin de trouver les aliments qu’il pouvait commencer à ingérer par lui-même. J’ai fait plusieurs recherches et lu des livres sur le sujet. Les “biscuits” ultra santé composés de trois ingrédients simples m’ont été super utiles: purée de courge et/ou carottes, beurre de noix ou tournesol et farine d’amande! Les crêpes maison avec la farine merveilleuse et la farine d’amande possèdent une excellente popularité à la maison. Les pains de fleurs, les beurres de noix et de graines, l'humus et les cretons végétariens sont aussi très intéressants. 

 

Autre suggestion, dans le même ordre d’idées, j’ai dû trouver une solution afin que mes purées ne se retrouvent pas dans le compost. Autant de travail et de nutriments, il m’était inconcevable de m’en départir. J’ai finalement tout pu conserver et en cuisiner à nouveau, puisque les pochettes réutilisables ont été une révélation pour moi! J’ai pensé à mes pochettes lorsque j’ai constaté que mon garçon adorait celles de Love Child. Bien qu’ils s’agissent d'une excellente option pour dépanner, utiliser mes propres pochettes réutilisables est encore mieux autant du côté des nutriments que pour l’environnement. 



Bonifier l’alimentation de bébé

 

En tant que naturopathe, je me questionne souvent sur la qualité alimentaire que nous offrons à nos bébés. Pourquoi ne pas miser vers le meilleur qui soit? Les aliments les plus nutritifs seront les bienvenus afin de soutenir nos minis humains en développement. Une fois que l’enfant a une alimentation variée, pensez à ajouter les aliments de chaque couleur de l’arc-en-ciel quotidiennement. De cette façon, on varie les nutriments et les antioxydants contenus dans les aliments, surtout dans les fruits et légumes. Le bleu du bleuet, le rouge des framboises, le vert des brocolis en sont quelques exemples.

 

Une alimentation saine devrait nous suivre tout au long de nos vies, c’est d'autant plus vrai lorsque nous intégrons les tous premiers aliments à nos enfants. Pour mes collègues naturopathes et moi, les aliments issus de l’agriculture biologique est un critère très important. Les petits systèmes digestifs tout neufs des bébés ne méritent pas de devoir jongler avec des éléments super chimiques tels que les pesticides, la pollution ainsi que les médicaments tels que contenus dans certains produits animaux.  

 

C’est pour ces raisons, que nous conseillons que les céréales pour bébé biologiques First Food Organics. De plus, nous préférons que les bébés mangent des produits sains et hautement nutritifs. Les types de céréales utilisées sont le riz brun (évitons à tout prix le riz blanc aucunement nutritif), l’avoine et les céréales multigrains (avoine, orge et épeautre). De plus, cette compagnie garantit l'absence de traces de produits laitiers, ainsi que de soya. 

 

Quant à la compagnie Baby Gourmet, elle offre un mélange de céréales super intéressant de grains anciens, mais cette fois sans gluten, ni produits laitiers. Ce mélange unique de millet, amarante, sarrasin et quinoa est à la fois délicieux et hautement nutritif. Puisque certains enfants sont sensibles au gluten, ces céréales sont parfaites pour leur assurer la meilleure digestion possible, sans tortillements ni douleurs au ventre. 




Avez-vous pensé aux smoothies? 

 

Il n’y a pas d’âge pour commencer à aimer les smoothies! Mes enfants en raffolent depuis longtemps. Tout d’abord en débutant les purées, je n’ai pas compris le principe de cuire des fruits dans de l’eau bouillante et d’y laisser toutes leurs vitamines sensibles à la chaleur. Alors que de mélanger des fruits entiers avec un peu d’eau (et leur pelure selon la capacité du mélangeur), il n’y a rien de mieux ! C’est frais, goûteux et riche en nutriments et fibres. Ce fut longtemps le déjeuner de ma fille. Je lui offrais le smoothie à la cuillère et j’y ajoutais plusieurs superaliments différents. Les graines de lin et de chia moulues offrent une belle texture au smoothie pour qu’on puisse l’offrir au bébé à la cuillère. En plus d’un mélange de fruits et légumes (épinards, kale, carottes, betteraves, etc), j’aime bien ajouter des poudres de germinations de Vert Demain. Ces germinations déshydratées offrent des nutriments incroyables à l’alimentation de bébé. Pensez aussi à ajouter des épices telles que de la cannelle, du curcuma ou du gingembre! En plus de faire découvrir de nouveaux goûts à bébé, les épices constituent une source hors-pair d’antioxydants et elles améliorent de façon notoire la digestion.

 

Lorsque le bébé réussit à boire à l’aide d’une paille réutilisable, on peut le mettre directement dans un verre. Quelle collation extraordinaire!

 

Si le smoothie fait office d’un déjeuner, lui ajouter une protéine est une bonne méthode pour qu’il constitue un repas complet. Plusieurs options existent, mais pour les bébés je préfère choisir des protéines avec le moins d’ingrédients possibles, surtout lors de la période d’introduction. Ma protéine coup de cœur est celle de Nature Zen, entreprise de Sainte-Agathe, qui se démarque avec ses produits biologiques de haute qualité. J’affectionne particulièrement la protéine de riz brun germée et fermentée qui offre un profil d’acide aminé complet qui se digère très bien. 

 

Pour les enfants de plus de 12 mois, Bébé Latté offre une poudre de lait végétal (à base de protéine de riz aussi), additionnée de plusieurs autres ingrédients biologiques nutritifs tels que des fruits, légumes, algues et fibres. Ce produit a été élaboré afin d’offrir une alternative équivalente aux produits laitiers. Approuvées par Santé Canada, les deux versions (celle de 12 mois et 24 mois et plus) ont été conçues minutieusement pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques à chaque stade de leur développement.  Dépourvu de saveurs artificielles, de sucre raffiné ni d’agents de conservation, le produit est aussi bon dans de l’eau que comme complément à un smoothie.

 

En conclusion

 

Je crois sincèrement que l’important dans tout ce processus c’est de s’amuser. J’ai autant de plaisir à cuisiner une nouvelle recette que de voir mon enfant découvrir de nouveaux goûts et d'apprécier le principe de la découverte culinaire. J’ose espérer que plus on rend l’alimentation positive et remplie de goûts différents, les enfants de demain poursuivront leur intérêt à découvrir et de cuisiner à leur tour. Intégrer les enfants le plus tôt dans la cuisine est aussi selon moi très important. Donc, faites vous confiance, écoutez vos instincts et offrez ce qu’il y a de mieux pour votre enfant. Suivez son rythme et finalement offrez lui des aliments riches en nutriments. Peu importe ce que vous lirez et ce qu’on vous dira, c’est toujours vous les parents qui savez ce qu’il y a de meilleur pour lui. 

 

Dans un prochain blogue, j’aborderai un questionnement des parents qui me revient fréquemment. Quels sont les suppléments autorisés en bas de 2 ans qui peuvent compléter une alimentation saine et qui permettent un meilleur soutien immunitaire et digestif des jeunes bébés? 

 

Au plaisir ! :) 

 

Charlène

Comments

Be the first to comment...

Leave a comment
* Your email address will not be published