Les faces cachées du système immunitaire

Les faces cachées du système immunitaire

En naturopathie, on s'intéresse aux facteurs naturels de santé qui permette un système immunitaire optimal, c'est-à-dire l'alimentation, l'hydratation, la gestion du stress, le sommeil ainsi que l'activité physique.

Tout le monde connait le «système immunitaire» ou a déjà ressenti son déséquilibre à travers un vilain rhume, une grippe, une gastro, etc. mais, dans les faits, qu’est-ce que ça mange en hiver? En naturopathie, on s'intéresse aux facteurs naturels de santé qui permette un système immunitaire optimal, c'est-à-dire l'alimentation, l'hydratation, la gestion du stress, le sommeil ainsi que l'activité physique.


D’abord pour l'alimentation, les fruits (2 à 3 portions par jour) et les légumes (un minimum de 5 portions) sont des plus importants. Les choisir de toutes les couleurs (pensez à l'arc-en-ciel) afin de maximiser les antioxydants, mais surtout les verts puisqu'ils sont davantage alcalins, donc excellents pour le système immunitaire. Ensuite, consommer des aliments entiers, non-transformés par l'industrie agro-alimentaires, choisir des protéines de qualité (volailles, poissons, légumineuses, noix et graines) ainsi que des bons gras (huiles de première pression à froid). Prenez garde au sucre blanc raffiné! Il est un ennemi du système immunitaire, puisqu'il diminue d'une façon notable son efficacité. Ensuite, ne pas négliger de boire un bon 1,5 à 2L d'eau par jour. 


Il est intéressant de savoir qu’une des premières défenses du système immunitaire est la flore intestinale. Qui dit flore intestinale en santé, dit meilleur chance de combattre les agents pathogènes. Ensuite, il faut penser à l’élimination! Au quotidien, les graines de chia, les graines de lin, la pelure des fruits et légumes et les farines entières sont quelques exemples de fibres naturelles bénéfiques au transit intestinal.


Le stress affecte le corps et l’esprit. Le système immunitaire est l’un des premiers systèmes à flancher sous le poids d’un excès de stress que ce soit physique et/ou émotionnel. Pratiquer des exercices de respiration, la méditation, le yoga et le taï chi sont quelques exemples d’activités qui nous aident à rester maître de soi. Ne pas négliger non plus l'importance du sommeil autant la qualité que la quantité! Après une seule nuit blanche, l'organisme affaiblit de façon notable ses défenses immunitaires, comme s'il subit un stress physique important. Aussi bien que, dormir moins de 7 heures par nuit, c'est devenir trois plus susceptibles de contracter une infection. 


Finalement, l'activité physique (surtout cardio-vasculaire) stimule les fonctions immunitaires pour plusieurs jours, si bien que 3 à 4 périodes d'exercices par semaine d'une trentaine de minutes permettent une excellente immunité 7 jours sur 7. De plus, il a été prouvé que les infections des voies respiratoires sont moins fréquentes chez les personnes actives que sédentaires. Cependant, trop c'est comme pas assez! Attention on surentraînement qui, dans ce cas, risque d'affaiblir le système immunitaire pour 1 à 3 jours. Alors, n'oubliez pas de prendre de l’air, de rire et de s’amuser, car ce sont de bonnes habitudes de vie à intégrer à son quotidien afin de conserver le meilleur système immunitaire qui soit. Bon hiver en santé! :) 

La Revue

Comments

Be the first to comment...

Leave a comment
* Your email address will not be published
* Champs requis