Combattre les allergies saisonnières naturellement

  • Publié le
  • By Par Charlène Bourgon (ND), Luce Roy (ND) et Camille Poulin (étudiante en naturopathie)
  • 0
Combattre les allergies saisonnières naturellement

La saison des allergies au pollen vient à peine de commencer et vous en avez déjà marre de vous moucher et de renifler? Cet article peut peut-être vous aider à soulager votre nez congestionné!

La saison des allergies au pollen vient à peine de commencer et vous en avez déjà marre de vous moucher et de renifler? Cet article peut peut-être vous aider à soulager votre nez congestionné! Nous vous partagerons ci-dessous les meilleurs trucs pour soulager vos allergies de manière naturelle selon votre « profil » d’allergique, c’est-à-dire à quel stade vous êtes rendu dans votre processus! Découvrez quel type d’allergique vous êtes et surtout, comment vous sortir de cette inlassable période qui revient année après année!

Le Logique

Cet allergique sait que chaque année, les allergies reviennent le hanter dès le début de mai (saison du pollen d’arbres) et parfois aussi vers la fin du mois de juin (saison du pissenlit). C’est pourquoi cette année, il a décidé de prendre les choses en main pour diminuer sa propension à réagir au pollen. Nous lui proposons donc des solutions long-terme qui sont efficaces pour rééquilibrer son système immunitaire.

L’ortie

L’ortie est sans aucun doute une plante très utile pour diminuer le « terrain allergique » en naturopathie. De par son action anti-histaminique (et également très reminéralisante et alcalinisante), elle aide à diminuer la production d’histamine impliquée dans les réactions allergiques. Sa prise à long terme (dès le mois de mars) permet non seulement au corps d’être en meilleure santé de manière générale, mais aussi de prévenir l’apparition des symptômes comme l’écoulement nasal. Dans ce contexte-ci, on essaie de privilégier les teintures-mères à base de feuilles d’ortie fraîches (comme celle de la Clef des Champs), qui contiennent davantage de molécules anti-histaminiques et sont donc plus efficaces contre les allergies.

Soutenir le foie

Le foie est un organe au cœur des processus de gestion des substances environnementales et de la détoxification. Souvent, lui offrir un soutien et l’aider à mieux fonctionner améliore grandement la prévention des allergies saisonnières. Il existe de nombreuses plantes pour soutenir le foie, dont le chardon-marie en teinture-mère (comme celle de Land Art ou de la Clef des Champs) et l’excellent produit « Liver » de New Roots à base de curcuma, betterave, artichaut, pissenlit, radis noir, chardon-marie et autres amis du foie.

Soutenir la flore intestinale

Un solide cheval de bataille dans la lutte contre les allergies : l’intestin et sa flore (aussi appelée microbiote intestinal). L’intestin et ses millions de bactéries sont en fait au cœur de notre santé et, si les bactéries présentes sont majoritairement saines, la réponse immunitaire se trouve alors augmentée et saine. Au contraire, une dominance en mauvaises bactéries causée par plusieurs facteurs (prise d’antibiotiques, stress, manque de fibres, consommation de sucre, etc.) augmente l’inflammation et perturbe le système immunitaire, ce qui peut rendre plus vulnérable à certains allergènes comme le pollen.

Bien que chaque personne soit différente et qu’il est suggéré de consulter un(e) naturopathe pour cibler l’état de votre santé intestinale et adopter des mesures appropriées, la consommation d’aliments végétaux riches en fibres et en antioxydants, fermentés (comme la choucroute, les lactofermentations, le tempeh et le miso) et pauvres en sucre raffiné sont de bonnes façons d’avoir une flore intestinale saine. Souvent, la consommation de probiotiques thérapeutiques (comme ceux de Bio-K par exemple) peut aider à maintenir une flore saine et à prévenir les déséquilibres comme les allergies.

Le Semi-prévoyant

Cet allergique n’est pas aussi prévoyant que notre Logique, mais il sait que la saison des allergies approche ou vient de débuter et il souhaite prévenir les symptômes sans s’être préparé à l’avance. Nous lui proposons donc des solutions court-terme qui auront pour but de minimiser l’apparition des symptômes.

La gemmothérapie à la rescousse!

Un peu d’explications pour comprendre comment la gemmothérapie agit. La gemmothérapie utilise des tissus embryonnaires végétaux en croissance tel que jeunes pousses, bourgeons et radicelles, préparés par macération dans un mélange d'eau, de glycérine et d'alcool pour obtenir un extrait que l'on nomme « macérat glycériné ».

Ce macérat comporte l’intégralité de l’information de la plante que l’on appelle le méristème. Celui-ci est le moteur de la construction de la plante, mais aussi une usine qui engendrera la production des feuilles et des tiges. Ceci aboutit à la croissance constante de la plante. Dans le corps humain, les bourgeons des plantes, correspondent à nos cellules souches. Il est donc facile de voir le lien entre plantes et humains et de comprendre l’intérêt majeur d’utiliser les bourgeons. Ces méristèmes contiennent une grande quantité d’informations génétiques, mais également de nombreux minéraux, oligo-éléments, vitamines, enzymes, facteurs de croissances ou hormones végétales. Et ce méristème a aussi une grande capacité d’adaptation que l’on appelle « intelligence végétale ». C’est-à-dire qu’une même plante selon les conditions de vie, de climat, de sol, etc. saura s’adapter. Lorsque l’on utilise la gemmothérapie, on traite le sujet avec ses notions d’évolutions et d’adaptation. C’est donc une thérapie vivante qui donne la capacité à chaque être vivant de réagir suivant ces capacités et d’aller puiser dans l’information des cellules souches du méristème de la plante pour en tirer partie.

Les plantes principales pour les allergies en gemmothérapie

Le meneur est le cassis (ribes nigrum)

C’est un anti-inflammatoire au niveau des muqueuses et un antihistaminique majeur. Sa spécificité est essentiellement cutanée et pulmonaire. Il est aussi « revitaliseur énergétique » dans tous les épuisements surrénaliens. Il a la capacité de potentialiser les autres bourgeons. Au niveau mental, il aide l’humain à se défendre par rapport à des pensées qui l’envahissent par exemple. Il permet également d’aller au combat.

Le génévrier (juniperus communis)

Il est très efficace au niveau hépathique. Il détoxifie la cellule hépathique.

Au niveau mental, il protège l’humain de ses pensées et le purifie, c’est-à-dire qu’il l’aide s’il le désire à se débarrasser de ses scories mentales.

Le romarin (rosmarinus officinalis)

De son côté il regénère la cellule hépathique et possède une action cholérétique, c’est-à-dire augmente la sécrétion biliaire. Il stimule le système nerveux et possède une action anti-oxydante. Au niveau mental, il aide l’humain en lui procurant la résistance face aux difficultés de la vie, la confiance en soi, en atténuant toute expression de colère.

Le Dernière minute

Cet allergique, comme chaque année, a oublié l’existence de la saison des allergies ou ne savait tout simplement pas qu’il existe des manières de les prévenir ou de les atténuer. Il se retrouve donc avec le nez qui coule et souhaite une alternative naturelle pour lui permettre de retrouver des conditions de vie normales sans se moucher toutes les 2 minutes. Nous lui proposons donc des suppléments qui allègent en général efficacement les symptômes d’allergies saisonnières.

Les yeux gonflés qui démangent, papier mouchoir à la main, nous savons reconnaître le client qui essaie de survivre à cette période de l’année bien difficile pour lui.

Bien que l’idéal demeure le traitement préventif, nous avons quelques solutions naturelles pour lui. Voici le top 3 des solutions naturelles qui peuvent rendre agréable la saison estivale de l’allergique, sans bien entendu, qu’ils engendrent d’effets secondaires.

Sinusithé

À raison de 6 à 8 capsules par jour en période critique, cette merveilleuse combinaison de plantes risque de facilité la vie de l’allergique. Ce composé de la Clef des champs, superbe compagnie de Val David, est tout indiqué pour le traitement et le soulagement des symptômes d’allergies autant que ceux qui accompagnent une sinusite ou un rhume.

Le mélange de bardane, genévrier, guimauve, persil, curcuma et de cayenne forment une équipe hors-pair afin d’enrayer la congestion et l’inflammation situées au niveau des voies respiratoires supérieures.

Nous suggérons de prendre 2 capsules à la fois et de répéter la prise aux 2-3 heures selon la gravité des symptômes. La posologie doit donc être ajustée d’une journée à l’autre selon le besoin. Nous conseillons tout de même une prise minimale de 2 capsules par jour pendant la période potentiellement difficile côté symptômes. Cependant, ce produit naturel présente plusieurs contre-indications avec certains médicaments. Informez-vous avant de l’utiliser.

Quercétine

La quercétine est un anti-oxydant d’origine végétale qui bloque directement la libération de l’histamine (molécule responsable de la manifestation des symptômes allergiques). Puisqu’elle agit à l’origine de la manifestation de l’allergie, elle est indiquée pour l’ensemble des allergies, c’est-à-dire la rhinite allergique, l’asthme, le rhume des foins, l’eczéma, l’urticaire et bien d’autres.

Ses excellentes propriétés anti-histaminiques et anti-inflammatoires sont donc souvent utilisées dans les traitements naturels contre les allergies et l’asthme. Parmi ses autres propriétés intéressantes, la quercétine est reconnue pour combattre la fatigue et l’anxiété. Bien qu’elle soit efficace pour calmer une crise d’allergie, il demeure qu’elle est encore plus efficace lorsqu’elle est prise 1 à 2 semaines avant le début de la manifestation allergique. À la boutique, nous aimons bien la Quercétine de New Roots, 1 à 2 capsules (selon le format) par jour devraient être suffisant.

Pollenox

Ah l’homéopathie! Que les clients y croient ou non, nous savons à quel point ces composés sont utiles! Les sceptiques allergiques pourraient être grandement surpris de l’efficacité du vaporisateur Pollenox de l’Herbier. Ce composé homéopathique peut être consommé à raison de 4 vaporisations sous la langue, à volonté ! En état de crise sévère, Pollenox risque de devenir votre meilleur allié! Vous pouvez répéter la prise aux 15 minutes, s’il le faut, pour calmer les symptômes le plus rapidement possible! Le grand avantage de ce produit, outre son efficacité, c’est le fait qu’il n’est pas contre-indiqué avec aucun médicament!

Bonus!

Dans la catégorie « je devrais essayer ce truc de grand-mère », nous retrouvons le vinaigre de cidre de pommes biologiques, non filtré, ni pasteurisé. Une cuillère à table mélangée à un grand verre d’eau est un remède impressionnant. Il s’agit de siroter le verre vinaigre-eau au courant de la journée ou en période critique. Vous serez étonné de son efficacité! En plus de présenter de nombreux bienfaits pour la santé, le vinaigre est excellent pour diminuer voire enrayer les symptômes d’allergies saisonnières!

Nous vous souhaitons une saison estivale la plus agréable qui soit ! Au plaisir!

 

Cet article ne remplace aucunement un avis médical. De plus, consultez toujours un(e) naturopathe (comme celles disponibles à l’Éco-boutique) pour recevoir des conseils personnalisés et adaptés à votre état de santé. Ne prenez pas de produits naturels sans avoir consulté un(e) professionnel(le) si vous êtes enceinte, allaitez ou prenez des médicaments.

 

Comments

Be the first to comment...

Leave a comment
* Your email address will not be published
* Champs requis