10 saines habitudes à prendre durant le confinement

  • Publié le
  • By Camille Poulin, Naturopathe
  • 0
10 saines habitudes à prendre durant le confinement

Cet article par Camille, naturopathe du blogue Mon Régal Végétal, vous suggère 10 bonnes habitudes à prendre durant le confinement et à conserver par la suite au quotidien!

La présente crise générée par la pandémie du COVID-19 entraîne des conséquences sur pratiquement toutes les sphères de l’activité humaine : sociale, politique, économique et plus encore. À grandeur du globe, les gens se retrouvent confinés à la maison, une situation qui semble pour certains surréalistes ou effrayante et pour d’autres, qui apparaît avec le temps comme une « pause » bienvenue dans un monde effréné. Peu importe la manière dont l’on vit cette étrange période, tous se retrouvent affectés d’une manière plus ou moins importante. Avant, pour beaucoup, la routine chargée donnait l’excuse parfaite pour reporter à plus tard certaines habitudes liées à un mode de vie sain : pas le temps de cuisiner, pas le temps de bouger, etc. Maintenant que la plupart (sauf ceux qui continuent à travailler dans les services essentiels et/ou à distance) ont enfin ce fameux temps, la question qui se pose est parfois : comment utiliser son temps à bon escient à travers le confinement? Cet article par Camille, naturopathe du blogue Mon Régal Végétal, vous suggère 10 bonnes habitudes à prendre durant le confinement et à conserver par la suite au quotidien!

 

  1. Consommer local

Legault l’a dit et depuis le début de la pandémie, on assiste positivement à une prise de conscience de la majorité des Québécois envers l’importance d’encourager local. Pour plusieurs, c’était déjà une évidence, mais il est bien de voir qu’une plus grande partie de la population commence à modifier ses habitudes de consommation. En effet, acheter, c’est voter, voter pour les entreprises que l’on souhaite encourager et, ce faisant, pour le monde que l’on désire créer! L’achat local, en plus de stimuler l’économie de la province et d’encourager les petits producteurs plutôt que les grandes chaînes de magasins à concurrence déloyale (Costco, Amazon et cie), limite grandement les impacts du transport sur l’environnement. En effet, le trafic aérien et routier lié au transport des aliments (ou autres denrées) d’un bout à l’autre de la planète est responsable d’une énorme part de la pollution environnementale qui détruit petit à petit notre maison, la planète Terre. Plus on achète proche, plus on limite le transport et plus on a accès à de la fraîcheur. On investit aussi dans les producteurs de nos régions qui, s’ils ne parviennent pas à vendre leurs produits (ex : producteurs de légumes comme les fermiers de famille), voient leurs efforts acharnés réduits à néant. Avant d’acheter vos biens essentiels, demandez-vous comment vous pourriez opter pour un élément plus local plutôt que pour des aliments, des nettoyants ou n’importe quoi d’autre importé de pays tropicaux, des États-Unis, d’Europe ou même de Nouvelle-Zélande.

 

À l’Éco-boutique Un Monde à Vie, cette mentalité se retrouve au cœur même de la boutique qui existe depuis désormais près de 15 ans; plus de 95% des 6000+ produits du magasin sont issus d’entreprises québécoises (ou canadiennes) ayant à cœur la santé humaine et environnementale. C’est pourquoi les savons, produits ménagers au vrac, cosmétiques, suppléments et produits alimentaires sont tous issus de belles compagnies d’ici telles que Prana, Élan, New Roots Herbal, Land Art, Zorah biocosmétiques, La Clef des Champs, Bionature, Pure, etc.

 

  1. Se réapproprier la cuisine saine

Inutile de dire que beaucoup de gens ont eu l’idée de se remettre à cuisiner pendant le confinement… les farines, œufs et autres aliments de ce genre se sont rapidement envolés à grandeur du Québec! Lorsque la vie est axée sur le travail, le temps pour cuisiner se fait plus rare et nombreux sont ceux qui se tournent vers les repas préparés ou pour emporter des restaurants. Malheureusement, non seulement ces options coûtent pas mal plus cher que si vous cuisiniez vous-mêmes les repas, mais en plus, les ingrédients retrouvés dans ce type de nourriture ne sont habituellement pas excellents pour la santé. Or, en période de pandémie, il est important de prendre conscience de l’impact de l’alimentation sur le système immunitaire et sur la santé en général. Profitez donc de ce temps pour en apprendre plus sur la cuisine saine, les aliments à éviter et ceux à privilégier pour une santé optimale, découvrir de nouvelles recettes, vous confectionner un cartable ou un répertoire de recettes santé approuvées (pour le retour à la routine) et sortir de votre zone de confort culinaire! Faites aussi le ménage de vos armoires, frigos et congélateurs. Limitez les aliments préparés et surgelés souvent riches en sucre, sel, pesticides (pas bio), agents de conservation, colorants alimentaires et autres ingrédients néfastes. Privilégiez les aliments entiers (fruits, légumes, légumineuses, céréales entières, œufs bio, viandes et poissons sauvages/bio), évitez le sucre raffiné (sucre blanc/glucose/glucose-fructose/cassonnade/sucre de canne) et mangez un maximum de fraîcheur pour les vitamines et minéraux amis de l’immunité.

 

Chez Un Monde à Vie, vous pouvez retrouver des farines bio de qualité ainsi que de nombreux autres ingrédients pour vos recettes saines : noix, graines, légumineuses, huiles végétales, fruits congelés, laits végétaux, conserves, etc., le tout sans pesticides!

 

  1. Partir ses semis de jardin pour augmenter son auto-suffisance alimentaire

Comme pour la cuisine, plusieurs ont eu la même idée devant l’ampleur de la crise actuelle : se partir un jardin pour cet été, afin d’augmenter son autonomie alimentaire et de limiter la dépendance aux chaînes d’approvisionnement. En avril, c’est le temps de partir ses semis pour les plants de tomates, concombres, poivrons, aubergines, courgettes, fines herbes et plus encore ! Pour ceux qui vivent en appartement et n’ont pas accès à un jardin, il est possible de se faire un mini-jardin avec des plantes en pots (fines herbes, etc.). Profitez du confinement pour développer votre pouce vert et, pourquoi pas, pour regarder des tutoriels sur les besoins des différents plants et sur comment faire des semis? L’éco-boutique est fière d’avoir, comme chaque année, de nombreuses semences biologiques du patrimoine québécois du jardin des Écoumènes à votre disposition!

 

  1. Fabriquer soi-même ses produits corporels naturels

Ce n’est pas un secret que de nombreux produits commerciaux (savons, shampooings, gels douches, déodorants, crèmes à raser, crèmes corporelles, pâtes à dents, etc.) contiennent des ingrédients néfastes pour la santé comme des dérivés de pétrole, des conservateurs et des colorants (parabènes, phtalates, PEG, etc.) agissant comme perturbateurs endocriniens et déséquilibrant notre précieux organisme. Heureusement, il existe plusieurs alternatives naturelles et biologiques, aussi saines pour votre peau/corps que pour l’environnement, à ce genre de produits. Par contre, ils peuvent parfois s’avérer plus dispendieux et c’est pourquoi beaucoup préfèrent concocter eux-mêmes leurs produits corporels naturels afin de limiter les frais associés à leur utilisation. Cependant, dans notre société, ceux qui manquent de temps ne peuvent se permettre de réaliser eux-mêmes leurs crèmes ou leurs savons… mais durant le confinement, c’est le moment parfait pour tester diverses recettes et se faire la main avec la préparation de ce genre de produits afin que cela devienne rapide et facile pour vous! Les produits intéressants et faciles à faire sont les crèmes ou baumes pour les mains/le corps, les désinfectant pour les mains, les baumes à lèvres, les sérums faciaux, les déodorants, certaines pâtes à dents, etc. D’autres se lanceront peut-être dans la réalisation plus complexe de savons liquides ou solides et de shampooings en barre, mais cela demande du matériel, de la prudence et un savoir-faire afin de réaliser ces produits en toute sécurité. La soude caustique, un produit fortement abrasif qui peut brûler la peau si mal utilisée, est en effet l’un des ingrédients nécessaires à la production des savons solides. Je conseille donc de commencer par des recettes plus faciles et accessibles que les savons en barres afin d’éviter toute problématique!

 

Chez Un Monde à Vie, vous pouvez retrouver de nombreux ingrédients de qualité bio pour effectuer vos produits comme : beurre de karité, huile de coco, huiles végétales cosmétiques, huiles essentielles, cire d’abeille et de candelila, cire de soya (pour des chandelles), argile blanche et verte, fécules, et plus encore.

 

  1. En profiter pour en apprendre davantage sur le mieux-être

En ce moment, le partage de connaissances abonde! Nombreux sont les naturopathes, médecins holistiques ou autres qui proposent des conférences en ligne, des webinaires et des podcasts sur différents sujets pour optimiser sa santé! Le confinement est un temps idéal pour lire, écouter et apprendre de nouvelles choses nous permettant d’améliorer notre quotidien et notre bien-être, comme la germination, les aliments clés pour une assiette équilibrée, etc. De nombreux blogues comme celui de Monde à Vie (fournissant des articles divers écrits par les naturopathes de la boutique), celui de Natacha (https://natachaleclerc.ca/blogue/) et celui de Camille (www.monregalvegetal.com) peuvent vous permettre d’aller approfondir ces connaissances! Par ailleurs, Natacha offre des vidéos live sur son Facebook tous les lundis sur de nombreux sujets comme la digestion et l’immunité tandis que Camille propose plusieurs conférences par ZOOM sur l’alimentation saine, la germination et plus encore (informations et inscriptions ici : https://www.facebook.com/pg/monregalvegetal/events/?ref=page_internal).

 

  1. Intégrer les aliments fermentés faits maison à votre quotidien

La fermentation est un véritable cadeau de vie qui fait partie de l’humanité depuis des centaines d’années, mais que nous avons mis de côté avec la modernité. Pourtant, les aliments fermentés regorgent de bénéfices pour la santé, à commencer par favoriser un microbiote intestinal sain grâce aux bonnes bactéries dont ils regorgent! Les fermentations exigent souvent des expérimentations et quoi de mieux que le confinement pour s’essayer à produire kéfir d’eau, kombucha, yogourt fermenté (végétal ou non), légumes lactofermentés (chou, betterave, carotte, kimchee, etc.), pain au levain et plus encore? Pensez aussi à essayer d’intégrer à votre quotidien le tempeh, le miso et les autres fermentations précédemment mentionnées pour réjouir votre microbiote, véritable portail de l’immunité! Pour expérimenter avec les fermentations en confiance, je vous conseille l’excellent livre québécois « Révolution fermentation » et si vous êtes curieux d’en apprendre plus sur le microbiote, je vous invite à lire cet article très complet : https://www.monregalvegetal.com/single-post/2018/06/22/Le-microbiote-intestinal-son-role-central-dans-notre-sante-et-comment-en-prendre-soin.

 

  1. Intégrer la pleine conscience et la méditation à votre routine

Le contexte actuel de pandémie et de confinement amène son lot de peurs, frustrations, insatisfactions et parfois même déprime, colère ou abattement. Afin de s’aider à passer à travers cette tempête émotionnelle qui ébranle l’humanité, il est important de prendre du temps pour faire des introspections chaque jour. La méditation peut être un excellent outil pour ce faire, puisqu’elle consiste en un scan corporel pour observer les émotions et sensations ressenties ici maintenant. Bien que les dernières semaines sont probablement loin de ce que nous nous étions imaginé comme plan, apprendre à apprécier les petits éléments du quotidien et à cultiver la gratitude pour ce qui est et ce que l’on a dans le présent peut grandement aider à passer à travers cette période bouleversante.

 

Pour vous aider à intégrer ces pratiques qui vous sont peut-être inconnues, Monde à Vie offre des cours de méditation à distance via ZOOM. Vous pouvez trouver toutes les informations et vous inscrire dans l’onglet « Cours et ateliers » du site web. Cet article sur la présence peut également vous aider à intégrer celle-ci graduellement dans votre quotidien : https://www.mondeavie.ca/blogs/blogue/limportance-de-la-presence/.

 

  1. Découvrir le yoga ou approfondir votre pratique

Le yoga est une pratique millénaire qui consiste à allier le souffle, le corps et l’esprit. Il s’agit en fait d’une méditation en mouvement, axée sur l’écoute du corps, et il permet en même temps de bouger, d’oxygéner tout l’organisme, de travailler la force, la souplesse et l’endurance. Le confinement est le moment parfait pour intégrer davantage de yoga dans votre vie, que ce soit pour mieux gérer votre stress ou améliorer votre santé générale. Comme pour la méditation, vous pouvez suivre des cours de yoga dans le confort de votre foyer grâce aux multiples professeurs de Monde à Vie qui offrent les cours à distance : https://mondeavie.fliipapp.com/

 

  1. Prendre le temps de bouger quotidiennement et de se connecter à la Nature

La Nature est probablement la meilleure des enseignantes. En allant vous promener en forêt, vous permettez à tout votre organisme de se régénérer, de respirer des ions négatifs et de se connecter à l’essence même de ce qui nous entoure. Prenez le temps d’observer les arbres et, en ce début de printemps, les jeunes pousses, feuilles et bourgeons qui vous entourent. Partout, la nature revit. Elle est calme, forte, stable et cyclique. Elle nous rappelle qui nous sommes, d’où nous venons et ce qu’est l’équilibre de la vie. Quand je suis en forêt, mes soucis s’envolent et je suis fascinée devant la force incroyable qui se dégage des arbres et de toute cette vie magnifique. Observez. Écoutez. Ressourcez-vous. La Nature nous rappelle à l’harmonie. De cette pandémie favorisée par la déforestation et le contact étroit entre animaux sauvages sans habitats et humains, nous devrions retenir que nous sommes issus de la nature et que nous ne pouvons nous détacher d’elle. Un retour aux sources est nécessaire pour assurer la pérennité de l’humanité sur cette Terre nourricière.

 

  1. Communiquer avec ceux que vous aimez

On parle beaucoup de distanciation sociale, mais ce terme est plus ou moins adapté; on devrait plutôt parler de distanciation physique et de rapprochement social. Profitez de cette période de grands bouleversements pour joindre des gens qui pourraient souffrir de l’isolement d’une manière à les faire sentir moins seuls, comme au téléphone, par vidéo ou autre manière. La situation actuelle est difficile pour pratiquement tout le monde et, en rejoignant d’autres personnes, vous vous rendrez peut-être compte que vous n’êtes pas le seul à vivre des émotions éprouvantes, à avoir peur ou à regretter votre liberté. Le rapprochement, même à distance, peut permettre de resserrer les liens humains fragiles qui nous entourent, mais se révèlent tellement importants dans des moments d’incertitude et de deuil comme ceux que l’humanité traverse présentement.

 

Vous aimeriez acquérir des aliments de base pour la cuisine (farines, noix/graines, chocolat, sucre, etc.), des matières premières pour vos produits corporels (beurre de karité, huiles végétales et essentielles, cire d’abeille ou de candelila, etc.), des semences biologiques du patrimoine québécois et plus encore? Monde à Vie assure la livraison partout au Québec, même durant la crise, afin que ces saines habitudes puissent devenir réalité pour vous! Économisez 10% sur toute commande de 80$ et + avec le code promo camille10.

 

Sur ce, bonne santé! N’oubliez pas que le mieux-être et la santé se cultivent au quotidien, chaque jour, par les actions que nous posons concrètement pour prendre soin de nous!

Comments

Be the first to comment...

Leave a comment
* Your email address will not be published
* Champs requis