Pourquoi et comment adopter un mode de vie végane

Pourquoi et comment adopter un mode de vie végane

Encore méconnu il y a quelques années, le mode de vie végane (ou véganisme) est aujourd’hui de plus en plus adopté par des gens de partout dans le monde.

Que ce soit pour des raisons d’éthique, d’environnement ou de santé, ce choix qui implique de diminuer au maximum la souffrance animale ne fait qu’augmenter sur le globe depuis les dernières années , faisant même des adeptes chez les célébrités (Miley Cyrus, Liam Hemsworth, Ellen DeGeneres, Evanna Lynch) et les sportifs de haut niveau (Meagan Duhamel, George Laraque, Patrick Baboumian, Torre Washington, Carl Lewis…) .

 

Qu’est-ce que le véganisme?

Issu du terme anglais vegan, le mot végane sert à décrire une personne qui choisit d’exclure de son alimentation tout produit animal comme la viande, les produits laitiers, les œufs et le miel. Elle évite également de participer à l’exploitation animale en n’encourageant pas les entreprises comme les zoos, cirques ou parcs aquatiques ainsi qu’en n’achetant pas de cuir, de fourrure ou de produits testés sur les animaux. Le terme « végétalien » s’applique strictement à l’alimentation et désigne une personne qui ne mange aucun produit animal, tandis que « végane » correspond à un végétalien qui élargit sa philosophie à toute sa façon de vivre.

 

Pourquoi adopter ce mode de vie?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens se tournent vers le véganisme. Voici un (grand) résumé des principaux aspects qui influencent une telle décision. Plusieurs documentaires ou articles disponibles en ligne abordent en détail ces aspects si vous voulez aller plus loin.

 

1) Pour l’éthique animale

Aujourd’hui, les animaux mangés par l’homme ne vivent plus à l’état sauvage, mais sont plutôt élevés comme des objets dans des conditions atroces avec pour seul but d’être tués et mangés par les populations riches. Les animaux (poules, cochons, vaches) vivent entassés les uns sur les autres, souvent dans un enclos minuscule duquel ils ne sortiront pas de toute leur vie. Les œufs et le lait sont également produits dans des conditions d’extrême souffrance, les poules et les vaches ayant été au fil des années modifiées génétiquement par l’homme pour produire plus d’œufs et plus de lait que la normale, ce qui leur cause des problèmes de santé multiples et des infections devant être traitées aux antibiotiques. C’est sans parler de tous les tests sur les animaux de laboratoire et de la terreur des animaux d’élevage une fois rendus à l’abattoir. Pour toutes ces raisons, le mode de vie végane s’oppose à la souffrance animale en n’encourageant pas ces pratiques que les industries cherchent à cacher au consommateur.

Citation célèbre : « Si les abattoirs avaient des murs en verre, tout le monde serait végétarien » - Paul McCartney

Documentaire suggéré : Earthlings

Livres suggérés : Plaidoyer pour les animaux de Mathieu Ricard et Voir son steak comme un animal mort de Martin Gilbert

 

2) Pour la santé

Contrairement à autrefois, les produits animaux sont aujourd’hui consommés sur une base quotidienne et en abondance, ce qui engendre de nombreux effets négatifs sur la santé tels que l’inflammation chronique précurseure de maladies comme le cancer, l’arthrite, l’arthrose, les maladies auto-immunes et plus encore. La consommation exagérée de produits laitiers favorise également l’ostéoporose tandis que la consommation de viande (surtout rouge) est associée à certains types de cancer.

Citation célèbre : « Que ton aliment soit ton médicament » – Hippocrate

Documentaire suggéré : Forks Over Knives (La santé dans l’assiette)

Livres suggérés: The China Study (Le rapport Campbell) et Vache à lait : 10 mythes sur l’industrie laitière de Élise Desaulniers

 

3) Pour l’environnement

L’exploitation animale engendre une énorme pollution de la planète. Elle est la cause première de déforestation en Amazonie pour l’élevage de bœufs, qui produisent aussi une quantité inimaginable de gaz à effets de serre (plus que tous les moyens de transport réunis!) en rejetant du méthane lors de leur digestion. Par ailleurs, la viande, les produits laitiers et les œufs exigent pour leur production de grandes quantités de ressources comme les céréales (qui sont mangées par l’animal mangé par l’humain plutôt que d’être directement mangées par des humains) et l’eau. Pour produire 1kg de steak, il faut environ 16 000 L d’eau , ce qui correspond à plus de 250 douches en moyenne! La façon la plus assurée de diminuer votre empreinte écologique et de réellement faire une différence pour la préservation des ressources de notre planète, c’est de cesser de consommer des produits animaux, tout simplement!

 

Citation célèbre : « Rien ne sera autant bénéfique à la santé humaine et aux chances de survie de la vie sur Terre que l'évolution vers le végétarisme » – Albert Einstein

Documentaire suggéré : Cowspiracy

Livre suggéré : Planète végane : penser, manger et agir autrement de Ophélie Véron

 

Comment faire pour adopter un mode de vie végane?

Il existe en général deux manières de faire selon votre personnalité. Certaines personnes (ce fut mon cas) préfèrent opérer un changement drastique des habitudes de vie en quelques jours ou semaines, car une fois qu’elles ont pris leur décision par rapport au mode de vie végane, elles n’arrivent plus à continuer de manger des produits animaux comme avant.

 

D’autres personnes prennent graduellement conscience de l’impact de leur consommation de produits animaux et décident alors de diminuer celle-ci graduellement. Il peut cependant y avoir un problème avec cette deuxième approche : la coupure étant moins nette que dans le premier cas, cela rend parfois plus difficile l’élimination des produits animaux puisqu’on continue à s’y accrocher périodiquement. Peu importe votre approche, ce qui importe, c’est la préparation. Avant d’effectuer un changement de mode de vie, assurez-vous d’être bien renseignés sur ce que cela implique afin de ne pas tomber en mode « panique » en ne sachant plus quoi manger.

Avant de changer mon alimentation, j’ai visionné de nombreux documentaires et fait beaucoup de recherches sur les manières optimales de consommer des protéines complètes, du fer, du calcium, des omégas 3 et tous les autres nutriments dans une diète végétale. J’ai ainsi compris qu’il était important, pour une vie végane réussie à long terme, de consommer principalement des aliments entiers non transformés plutôt que de me nourrir quotidiennement de « junk food » végane comme les viandes végétales de basse qualité (Gardein, Yves veggie, etc.), les fromages végétaux hyper transformés et tous les produits véganes populaires industriels.

J’ai aussi découvert l’importance du trempage et de la germination des légumineuses, noix, graines et céréales pour une assimilation optimale de nutriments importants comme le fer et le zinc, ainsi qu’une multitude d’autres informations pertinentes qui m’ont permis de renoncer en toute confiance aux produits laitiers, à la viande, etc. Il existe de nombreuses sources d’informations sur Internet ou dans des livres de cuisine, et je vous conseille vivement de vous renseigner avant de changer votre façon de vivre si vous souhaitez que ces changements soient positifs plutôt que l’inverse. Vous pouvez notamment trouver plusieurs informations sur www.monregalvegetal.com (onglets « Mode de vie végane » et « Cuisine & vie santé »), un blogue que j’ai construit dans le but d’être une base de référence sur l’alimentation végétale saine et équilibrée. Il contient également de nombreuses recettes délicieuses pour vous permettre de réaliser à quel point un repas ou un dessert sans produits animaux peut être savoureux!

 

Que vous y alliez vite ou à petits pas, l’important, c’est le chemin parcouru. Vaut mieux 1 pas assuré vers l’avant que 10 pas apeurés vers l’arrière. Explorez les différentes saveurs et textures possibles grâce aux légumineuses, aux céréales, aux noix, aux graines, au tofu et au tempeh. N’ayez pas peur d’aller vers l’inconnu et n’essayez pas sans cesse de retrouver la texture et le goût de la viande ou du fromage (puisque c’est impossible, car ce que vous mangez n’est pas de la viande ou du fromage, mais bien une alternative végétale sans cruauté). Amusez-vous et trouvez vos blogueurs et recettes véganes coups de cœur, puis constituez-vous un cartable de recettes de référence à faire lorsque vous êtes pressés ou à court d’idées. Planifiez votre épicerie, constituez-vous graduellement un véritable garde-manger végé (légumineuses, céréales entières, noix, graines, tofu, tempeh, végépâté, hummus, yogourt de coco, etc.) et voyez ce nouveau mode de vie comme une page blanche chargée d’opportunités de découvertes. Il est possible de manger occasionnellement des fromages végétaux ou des viandes végétales pour se faire plaisir, mais gardez à l’esprit que ce ne devrait pas être la base de votre alimentation pour une question de santé.

 

J’espère que cet article vous aura aidé à mieux comprendre ce qu’est le mode de vie végane et vous aura donné envie de vous lancer dans cet univers de bonheur aux nombreux bénéfices sur la santé, l’environnement et les animaux pour une planète plus saine et pacifique!

Comments

Be the first to comment...

Leave a comment
* Your email address will not be published
* Champs requis