New Roots herbal Wild Omega 3

Accueil / Wild Omega 3

20.19 CAD excl. taxes

Huile de poisson pure de qualité pharmaceutique, provenant uniquement d’anchois et de sardines

Disponibilité: Non disponible
Partager: aimes: ou comparer:

Détails du produit

Les acides gras oméga-3 réduisent l’inflammation, protègent contre la coagulation anormale associée aux crises cardiaques, et pourraient empêcher le cancer.

L’huile de poisson est probablement la plus importante source alimentaire d’acides gras oméga-3, des nutriments indispensables. Les acides gras oméga-3 sont un type d’acides gras essentiels, des gras spéciaux dont le corps a besoin tout comme il a besoin des vitamines.

La recherche a prouvé que les acides gras oméga-3 peuvent réduire les risques d’athérosclérose, de polyarthrite rhumatoïde, de migraines, et d’autres maladies cardiaques ou inflammatoires. Une étude suggère que l’huile de poisson puisse aussi être très utile pour l’affection bipolaire, aussi appelée psychose maniacodépressive. Plus de recherche doit être faite, mais il semble qu’une percée soit possible pour soigner cette maladie accablante, pour laquelle les traitements conventionnels causent un éventail d’effets secondaires. On sait que l’huile de poisson peut réduire le taux sérique de triglycérides. Comme le cholestérol, les triglycérides sont un type de gras sanguin qui tend à endommager les artères, conduisant aux maladies cardiaques. Comme les oméga‑3 d’huile de poisson semblent augmenter modestement les HDL (bon cholestérol), ils peuvent en outre aider le cœur et ses vaisseaux en fluidifiant le sang — on sait que les caillots sanguins jouent un rôle majeur dans les crises cardiaques. L’homocystéine est un acide aminé qui semble accroitre le risque de maladies cardiaques, et l’efficacité des oméga‑3 de poisson a été démontrée pour en diminuer le taux, et ainsi prévenir les risques de ce type de maladies.

Un autre bienfait résultant de la consommation d’huile de poisson est la production de composés eicosanoïdes; ceux-ci règlent la communication entre les cellules. Les espèces d’eicosanoïdes produites à partir d’acides gras oméga-3, plutôt que par les acides gras oméga-6, semblent mieux régulariser les réponses immunologiques, telles que la réaction des tissus corporels aux blessures ou aux maladies. Apparemment, il pourrait y avoir aussi d’autres bénéfices : une étude publiée dans le journal The Lancet en 1992 suggère que les acides gras oméga-3 puissent prolonger la grossesse de quelques jours et améliorer le poids des nouveau-nés. Les oméga‑3 entrent dans la composition de la membrane cellulaire; c’est pourquoi on les appelle des acides gras «de structure». Plus vous absorbez ces acides gras si précieux, et meilleure sera la forme des cellules, et meilleure sera la communication entre elles. L’huile de poisson semble être sans danger. La plainte la plus courante est l’odeur poissonneuse des rots. L’huile de poisson ne devrait être combinée à aucun médicament puissant utilisé pour éclaircir le sang, comme le Coumadin (warfarine) ou l’héparine, sauf sous l’avis d’un praticien de soins de santé.


0 étoiles basé sur 0 avis