New Roots herbal Vitamine C Cristaux 908g

Accueil / Vitamine C Cristaux 908g

65.99 CAD excl. taxes

Un antioxydant pour le maintien d’une bonne santé. Contribue au développement et au maintien des os, du cartilage, des dents, et des gencives. Aide aussi à métaboliser les lipides et les protéines

Disponibilité: Non disponible
Partager: aimes: ou comparer:

Détails du produit

Saviez-vous que la vitamine C n’est pas essentielle à tous les animaux? Toutefois, elle l’est pour nous, les humains. Elle n’est pas une constituante nécessaire de l’alimentation, du moins pour tous les mammifères à l’exception des cochons d’Inde, des chauvesouris frugivores, des oiseaux bulbuls à ventre rouge, et des primates — ce qui nous inclut. Toutes les autres espèces produisent la leur.
Elles le font en convertissant l’acide glucuronique, dérivé du glucose, en acide ascorbique (C6H8O6). Trois enzymes sont nécessaires pour assurer cette conversion; une de ces enzymes, ou une partie du système enzymatique, est inexistante chez les primates. En 1965, Irwin Stone a supposé qu’une mutation négative pouvait avoir eu lieu chez ces espèces, ce qui aurait causé la perte de leur habileté à produire de la vitamine C. On pense que ceci se serait produit chez les primates il y a environ 25 millions d’années.
Contrairement aux autres vitamines, la vitamine C est requise en grandes quantités, qui ne peut être fournie que par un régime tropical à haute teneur en fruits et autres végétaux. Si une quantité suffisante de vitamine C peut être obtenue d’un tel régime, la quantité de glucose normalement utilisée pour synthétiser la vitamine C peut être canalisée pour produire de l’énergie. On peut imaginer que ceci aurait pu être un avantage pour les primates ou les autres espèces qui ne produisent pas de vitamine C.
Le fait que presque toutes les espèces continuent à produire de la vitamine C suggère que la quantité de vitamine C généralement disponible dans l’alimentation n’est pas suffisante pour obtenir une nutrition optimale, sauf lors de circonstances exceptionnelles telles qu’un environnement tropical. Dans des circonstances normales, la quantité quotidienne produite, ajustée pour comparaison à un homme de 70 kg, est quelque part entre 3 000 mg et 15 000 mg, avec une moyenne de 5 400 mg.
La vitamine C protège l’intestin, les reins, et la vessie pendant son passage. La vitamine C est requise pour assurer la synthèse du collagène, notre colle intercellulaire qui conserve intacts notre peau, nos poumons, nos artères, notre système digestif, et tous nos organes. Elle est un antioxydant puissant qui nous protège des radicaux libres, de la pollution, des carcinogènes, des métaux lourds, et d’autres toxines. Elle est fortement antivirale et légèrement antibactérienne. Sans une quantité adéquate de vitamine C, aucune énergie n’est émise par chaque cellule, chaque muscle, et le cerveau. Les glandes surrénales possèdent une forte concentration en vitamine C, qui est essentielle à la synthèse des hormones du stress. La vitamine C est si indispensable pour la plupart des réactions chimiques du corps que sans elle, la vie ne pourrait tout simplement pas être possible.

Emploi suggéré
Adolescents 14–18 ans : Comme supplément alimentaire, remuer ⅛ de cuillerée à thé dans du jus, de l’eau, ou de la nourriture une à deux fois par jour ou tel qu’indiqué par votre praticien de soins de santé. Adultes : Comme supplément alimentaire, remuer ⅛ de cuillerée à thé dans du jus, de l’eau, ou de la nourriture une à trois fois par jour ou tel qu’indiqué par votre praticien de soins de santé.


0 étoiles basé sur 0 avis

Produits associés