Quand et comment utiliser l'huile d'oregano

  • Publié le
  • By Camille Poulin
  • 0
Quand et comment utiliser l'huile d'oregano

Cet article, écrit par Camille du blogue Mon Régal Végétal et étudiante en naturopathie, vous aidera à démystifier l’huile d’origan afin que vous puissiez l’utiliser correctement en toute sécurité!

Dans les derniers mois, l’huile essentielle d’origan a gagné en popularité au sein du large marché des produits naturels, devenant même connue par certains néophytes dans le domaine. Vendue et utilisée à toutes les sauces comme une véritable panacée, bien peu sont ceux qui comprennent réellement ce qu’est en fait l’huile d’origan et surtout, comment l’utiliser adéquatement dans un contexte précis. 

 

Qu’est-ce que l’huile d’origan?

 

Avant toute chose, il est bon de savoir que « l’huile d’origan » est avant toute une huile essentielle. Les huiles essentielles sont des outils thérapeutiques très puissants, car extrêmement concentrés. Par exemple, il faut en général 1000 kg de sommités fleuries d’origan pour former 100 ml d’huile essentielle. Cela veut donc dire que ces huiles thérapeutiques sont très concentrées en molécules et qu’elles doivent être utilisées avec parcimonie. 1 goutte d’huile essentielle d’origan est beaucoup plus puissante qu’un peu d’origan frais ou séché utilisé dans l’alimentation.

 

Par ailleurs, il existe différents types d’origans en termes d’espèces botaniques, ce qui donne lieu à différentes huiles essentielles ne contenant pas toujours les mêmes molécules ou le même pourcentage de molécules. La concentration des différentes familles de molécules peut également varier grandement selon différents facteurs : milieu de culture, degré d’ensoleillement, qualité des sols, etc. L’huile essentielle communément référée comme étant de « l’huile d’origan » est en faite l’origan compact (ou vulgaire), soit Origanum compactum.

 

Quelles sont les vertus de l’huile d’origan?

L’huile d’origan est une huile essentielle reconnue pour son activité antibactérienne puissante à large spectre. Elle possède des capacités antivirales, immunostimulantes, fongicides et anti-parasitaires, la rendant intéressante en cas d’infections importantes, de parasitose ou autre problématique majeure, mais pas en cas d’infections bénignes étant donné ses effets secondaires possibles (voir les paragraphes ci-bas).

 

De quoi se compose l’huile d’origan?

L’huile d’origan est composée en majorité de molécules chimiques extrêmement puissantes appelées phénols. Les phénols sont ceux qui procurent à l’origan une activité antibactérienne importante tant acclamée par ses adeptes. Les principaux phénols contenus dans l’huile essentielle (60 à 70% de sa composition) sont appelés carvacrol (38 à 80%) et thymol (environ 20%). Cependant, ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que ces phénols, en plus d’être puissamment antibactériens, ont aussi des effets secondaires sur notre corps.

 

D’une part, les phénols ont une importante activité dermocaustique, c’est-à-dire qu’ils peuvent irriter la peau au point de la brûler. Il est donc très important de ne jamais utiliser l’huile essentielle pure dans la bouche puisqu’elle peut littéralement brûler la muqueuse de l’œsophage et y perturber les sensations (je l’ai déjà vu chez quelques personnes qui n’avaient pas utilisé l’huile d’origan correctement). Référez-vous à la section ci-dessous sur les précautions d’utilisation ou consultez en tout temps un(e) aromathérapeute compétent(e) et qualifié(e) avant d’utiliser une telle huile essentielle.

 

D’autre part, les phénols (surtout le carvacrol, retrouvé en grande quantité dans l’origan et qualifié comme étant le phénol le plus puissant) possèdent un autre effet méconnu de la majorité des gens qui l’utilisent : ils sont hépatotoxiques, c’est-à-dire toxiques pour le foie (pouvant engendrer des dommages aux hépatocytes, les cellules du foie). Le foie étant l’un des « organes nobles » en naturopathie puisqu’il est en charge de la métabolisation des hormones et toxiques pour permettre leur élimination via le mécanisme de détoxification, il est très important de le maintenir en santé, et un abus d’huile d’origan peut sérieusement l’endommager à court terme.

 

En fait, l’hépatotoxicité va varier d’une personne à l’autre dépendamment de la santé de base de cet organe. Une personne ayant déjà un foie « faible » (nausées faciles ou régulières, difficulté à digérer les gras, fatigue importante ou barre dans le ventre après les repas, etc.) verra rapidement sa capacité à métaboliser l’huile d’origan saturée, augmentant alors les risques de dommages. Dans tous les cas, l’huile d’origan devrait être prise avec précaution, en dosages adéquats, de manière ponctuelle et courte (quelques jours), avec arrêt dès symptôme de nausée ou mal de tête. La partie ci-dessous couvrira davantage les précautions à prendre en utilisant l’origan ainsi que les moments adéquats pour le prendre.

 

Quelles sont les précautions et contre-indications à l’utilisation de l’huile d’origan?

Pour des raisons évidentes, l’huile d’origan est totalement contre-indiquée pour la grossesse, l’allaitement et les bébés/enfants jusqu’à l’adolescence et même encore.

 

Elle est aussi très contre-indiquée pure, du fait notamment de son aspect dermocaustique. Attention au dosage étant donné qu’elle est extrêmement puissante; 1 goutte n’égale pas 5! Si vous souhaitez l’utiliser, diluez 1 goutte d’HE d’origan avec une huile végétale (comme olive) et mettez le tout dans une gélule pour l’avaler, protégeant ainsi votre œsophage. Un autre bon truc à appliquer de manière automatique si vous prenez de l’origan : ajoutez de l’huile essentielle de citron à part égale avec la prise de celle-ci pour protéger le foie contre l’aspect hépatotoxique (l’huile essentielle de zeste de citron étant hépatoprotectrice).

 

Certaines compagnies, comme Land Art ou New Roots, vendent de l’huile essentielle d’origan déjà diluée dans de l’huile d’olive. La meilleure façon de la prendre est tout de même de la mettre dans une gélule avec de l’huile essentielle de citron avant d’avaler le tout.

 

Quand utiliser l’huile d’origan?

 

De mon point de vue, l’huile essentielle d’origan devrait être réservée pour des  cas d’infection sévère, et non PAS pour un petit mal de gorge. Il existe une multitude d’autres options efficaces contre les infections bénignes, sans effets secondaires, pouvant vous être proposées par un(e) naturopathe ou un(e) aromathérapeuthe. Certaines plantes comme l’échinacée, l’ail ou l’hydraste peuvent par exemple faire un excellent travail, de même que certaines huiles essentielles comme le ravintsara (superbe antivirale et sécuritaire même pour les enfants) ou d’autres huiles essentielles dont la famille biochimique dominante est les monoterpénols (des molécules aussi puissantes que les phénols, mais sans les effets secondaires) : tea tree, etc.

 

Non, l’huile essentielle d’origan ne doit PAS être prise à long terme pour « booster son système immunitaire »; essayez plutôt des plantes immunomodulatrices de fond comme le reishi (en teinture-mère à double extraction) (voir mon article sur les champignons médicinaux pour plus d’informations à ce sujet : https://www.mondeavie.ca/blogs/blogue/les-champignons-medicinaux-comment-les-choisir/) ou l’astragale (en décoction) dans cette optique.

 

Par ailleurs, l’huile essentielle d’origan ne devrait PAS être consommée plus de 3 à 5 jours d’affilée. Si vous voulez absolument prendre de l’origan, arrêtez dès que vous ressentez des nausées sans dépasser 3 à 5 jours d’utilisation (encore une fois pour un cas intense et pas pour un rhume).

 

J’espère que cet article vous aura éclairé tant sur les hauts que sur les bas souvent méconnus de l’huile d’origan et que vous ferez un choix éclairé avant de l’utiliser cet hiver! Si vous avez besoin de recommandations alternatives à l’origan ou que vous avez des questions sur son utilisation, n’hésitez pas à passer à l’éco-boutique Un Monde à Vie pour vous faire servir par les naturopathes et conseillères santé sur place!

 

Sur ce, bonne santé immunitaire!

Comments

Be the first to comment...

Leave a comment
* Your email address will not be published
* Champs requis